Lobbes

LOBBES

Citadelle surplombant la Sambre, Lobbes s’est construite sur un piton rocheux, en vis-à-vis de sa voisine bien connue, la Ville de Thuin.

Le poète thudinien Roger Foulon décrit très bien cette cité de 5.800 âmes, en quelques mots : « Une histoire et l’histoire ont créé Lobbes, en ont fait une légende vraie, un petit espace de feuillages et d’eau nourri de passé, de présent, un point sur l’échiquier du monde au coeur de l’Occident, à trois lieues du pays de France ».

Lobbes est une commune dont l’origine remonte au Moyen Âge puisque son histoire se confond avec celle du monastère bénédictin qui y avait été fondé en 654 par Saint Landelin, un brigand converti au christianisme.

Saint Landelin ne fut pas la seule grande figure de l’abbaye de Lobbes : saint Ursmer en assuma la charge de 689 à 713 et la Collégiale porte aujourd’hui encore son nom.

MONT-SAINTE-GENEVIEVE

MONT-SAINTE-GENEVIEVE

Dans ce village, partez à la découverte du cœur. La place de cette petite bourgade est typique de la région.

Une rue de pavés mène tout droit vers un petit kiosque situé au milieu de la place. Celui-ci est entouré de l’église sainte Geneviève, du salon communal et de l’école.

BIENNE-LEZ-HAPPART

BIENNE-LEZ-HAPPART

La ferme du château, entourée de remparts et de tours, est le vestige de la seigneurie lobbaine.

L'enclos Saint Remy avec l'église, le presbytère, le vieux cimetière et les maisons qui l'entourent ont gardé un caractère authentique.

Au gré de la promenade, découvrez un kiosque au fond d'une place à la française.

SARS-LA-BUISSIÈRE

SARS-LA-BUISSIÈRE

Découvrez la tour de l’église Saint-Nicolas, faite de grès rouge, au coeur d'un village où subsistent encore d’humbles demeures construites en grès de Burnot.

Souvent maisons ouvrières, celles-ci sont construites en petits corons de deux à quatre habitations qui témoignent encore aujourd’hui des dures conditions de vies de nos ancêtres et de leur lutte pour un avenir meilleur.

Un circuit de 5 km de découverte des constructions en grès rouge qui témoignent des activités humaines du village de Sars-La-Buissière au cours des siècles derniers.